!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)}; if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0'; n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0; t.data-privacy-src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0]; s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window,document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq('init', '255869511783398'); fbq('track', 'PageView');
//L’optimisme

L’optimisme

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Winston Churchill

 

L’optimisme désigne un état d’esprit caractérisé par une perception positive du monde et de l’univers. Une personne optimiste est décrite comme ayant tendance à « prendre la vie du bon côté des choses » et à voir « la bouteille à moitié pleine ». Elle sait garder un moral positif, malgré des difficultés éventuellement rencontrées. L’optimiste ne se limite pas à être confiant dans l’avenir – il sait adopter des attitudes plus actives et des comportements adaptés face aux soucis de l’existence : recherche de soutien et d’informations, stratégies en réponse. Il dispose de ressources pour prendre des initiatives.

Le pessimiste perçoit négativement la vie et prévoit une issue fâcheuse aux évènements. Il attribue ses échecs à des causes internes. « Je suis nul et ça ne va pas changer ». Ses réussites sont, au contraire, dues à des causes externes, comme la chance et le hasard, alors que l’optimiste associe ses échecs à un manque de préparation ou à une mauvaise forme.

L’impact de l’optimisme sur la santé est démontré : une étude médicale sur le tempérament optimiste et la mortalité cardio-vasculaire souligne que la mortalité est moindre dans le groupe présentant un niveau d’optimisme élevé…

 

Mais peut-on décider de devenir optimiste ?

De fait, on ne sait pas vraiment pourquoi l’optimisme se manifeste chez les uns plus que chez les autres. Si personne ne remet en cause l’idée que nous ne naissons pas tous avec les mêmes dispositions, soulignant le rôle de la génétique, les spécialistes préfèrent aujourd’hui insister sur le rôle de l’environnement dans le développement de cette aptitude.

Comment s’entraîner à devenir optimiste ? Les préceptes de la psychologie positive peuvent nous mettre sur la voie. C’est un chemin qui requiert un vrai travail sur soi.

Quelques recettes pour y parvenir

Noter dans un carnet trois événements qui ont procuré du plaisir dans la journée et ressentir la satisfaction qui en résulte. De même repérer des événements vécus comme désagréables et rechercher les aspects positifs de chacun d’eux :

  • Jardiner dans un petit coin de terre rend heureux, démonstration scientifique à l’appui ;
  • Lire développe l’empathie ;
  • Chanter libère des endorphines dans le cerveau. Ces molécules ont la caractéristique d’augmenter le plaisir ;
  • Danser atténue l’anxiété et stimule la mémoire, tout en améliorant l’équilibre ;
  • Faire du bénévolat augmente l’appétit de vivre et crée de nouveaux liens sociaux ;
  • La méditation développe et démultiplie les émotions positives que l’on ressent au quotidien ;
  • Rire matin, midi et soir : une bonne habitude car le rire libère les hormones du bonheur… ;
  • Prendre un bain de forêt, selon les pratiques japonaises. Il s’agit d’une promenade méditative dans les bois pour oxygéner l’esprit autant que le corps. On se concentre sur l’instant présent.

Deux initiatives intéressantes

Le Printemps de l’optimisme, qui réunit, depuis cinq ans, près de 4.500 personnes au Conseil économique, social et environnemental (CESE). Un message commun : oser le pari de l’optimisme.

La Ligue des Optimistes de France est une association qui s’est donnée pour mission de promouvoir l’optimisme et l’enthousiasme dans tous les domaines de la vie, privée ou publique, économique, culturelle ou sociale.

A nous de jouer….

 

Jean-Pierre Aquino

Docteur en Médecine

Par |2018-11-27T11:50:31+00:0018 septembre 2018|Optimisme|0 commentaire

Laisser un commentaire

En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) qui ont pour finalité de faire des statistiques de mesures d’audience. Réglages J'accepte

Avertissement relatif aux cookies

Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis.

Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.

Consulter nos Mentions légales et Politique de Protection des Données

Avertissement relatif aux extensions de tierce partie

Ce site utilise des services de tierce partie, dont des cartes Google Maps et des vidéos Youtube intégrées. Décochez les cases des services que vous ne voulez pas utiliser, et cliquez sur OK pour enregistrer vos réglages.

Note : l'enregistrement de ces réglages utilise un cookie valable 30 jours ; pour accéder à nouveau à ces réglages une fois ceux-ci enregistrés, supprimez le cookie lié à ce site et nommé privacy_embeds.