La retraite : trouver son propre rythme

Attendue et préparée pour certains, redoutée et repoussée par d’autres, l’entrée à la retraite marque pour tous les individus un tournant. En effet, le temps de la retraite engendre des bouleversements au niveau des habitudes et des rythmes de vie. C’est l’occasion de repenser son organisation du temps, de réaménager son logement, d’imaginer de nouvelles activités, de renouer des relations, etc., mais surtout de se demander comment organiser sa vie passé 60 ans quand le travail n’est plus au centre des préoccupations. Ainsi, les individus vont redéfinir leur rapport à la famille, à leur conjoint – voire leur nouveau compagnon, et à leurs activités. Ces transformations peuvent être génératrices de « petites crises », au même titre que lors de tout changement de vie, et méritent d’être pensées en amont de la retraite.

« le passage d’un temps imposé et sous contraintes à un temps choisi, […], est un véritable apprentissage… qui demande du temps et de la préparation. »

Même si la retraite est associée à la liberté et à l’autonomie, certains individus peuvent éprouver un malaise face à ce trop plein de temps sans contraintes. Néanmoins, dans tous les cas de figure, le passage d’un temps imposé et sous contraintes à un temps choisi, mais plus morcelé, est un véritable apprentissage… qui demande du temps et de la préparation.

Cette préparation à la retraite permet tout d’abord de prendre de la distance par rapport à l’emploi que la personne exerçait et cette mise à distance permet de pouvoir se réengager dans d’autres activités. La préparation permet également de réfléchir à des projets d’activités à la retraite, de se questionner sur leur sens et leur intérêt pour soi. Un autre point est celui de l’envie ou non de transmettre et de prendre part à des relations sociales de quartier, mais aussi à un rôle au sein de la famille comme celui de grand parent.

Anticiper sa retraite signifie être accompagné dans un nouveau rapport au temps, moins contraint, plus libre, et permet tout simplement à l’individu de trouver son propre rythme en fonction de son parcours de vie et de ses attentes de ce moment de vie.

Mélissa Petit

Docteur en Sociologie